Rage chez le chien, où en sommes-nous?

rage chez le chien

Rage chez le chien est une maladie grave et mortelle que l’on peut contracter à partir d’une morsure d’animal. Depuis toujours et jusqu’à aujourd’hui, elle constitue la zoonose la plus dangereuse et les campagnes pour s’en prévenir continuent à se multiplier dans de nombreux pays. Mais ù en sommes-nous exactement? Focus sur la situation actuelle de la rage dans le monde.

55 000 décès chaque année

La rage est une maladie mortelle. Selon les derniers chiffres disponibles, elle cause environ 55 000 décès chaque année. En détails, cela donne environ 151 décès par jour et un décès toutes les 10 minutes.

Pour cette année, il y a eu plus de 2600 décès dus à la rage depuis le 1er janvier. Comme nous l’avons déjà dit plus haut, la rage est causée par la morsure d’un animal. Cependant, le chien reste le premier vecteur de cette maladie. En effet, 99 % des cas de rage sont dus à la morsure d’un chien.

Sinon, il est bon de savoir que cette zoonose menace encore aujourd’hui environ 3,3 milliards de personnes dans le monde. C’est la raison pour laquelle il faut lutter contre le plus rapidement possible.

La rage dans le monde

La rage est présente partout dans le monde. Cela dit, les pays d’Asie et d’Afrique restent les plus menacés par la maladie. Cette situation s’explique notamment par le fait que dans ces pays, le nombre de chiens errants est très important. Or, les autorités de ces pays n’ont toujours pas trouvé les moyens nécessaires pour mieux gérer cette situation et limiter le nombre de chiens errants.

Si nous nous basons sur la déclaration de l’IFAW lors de la journée mondiale contre la rage, certaines communautés ont décidé d’éliminer massivement des chiens en vue de lutter contre les épidémies de rage. Cependant, il ne s’agit pas là de la meilleure solution.

La lutte contre la rage chez le chien

Afin de mieux lutter contre la rage, l’IFAW propose une approche plus globale et durable. Elle consiste notamment en l’assurance d’une meilleure prise en charge des animaux afin qu’ils puissent profiter d’un meilleur bien-être. Pour cela, il suffit de bien s’occuper de ces animaux en leur prodiguant des soins vétérinaires et en réalisant des vaccinations pour lutter contre certaines maladies, dont la rage.

Pour le moment, la prise de telles perspectives est encore peu envisageable dans certains pays asiatiques et africains. Mais des projets sont déjà en cours pour les appuyer.

Laissez un commentaire...