Élevage du gris du Gabon, tout savoir

élevage du Gris du Gabon

Intelligent et très bon parleur, le fascinant Gris du Gabon ne cesse de faire la joie de nombreux foyers français. Outre les questions au sujet des tarifs et des dispositifs nécessaires au confort et bien-être de l’animal, une autre interrogation se pose : comment se passe l’élevage du Gris du Gabon ? On fait le tour de la question !

Un environnement confortable essentiel au bien-être

Gris d’Afrique, perroquet Jaco, Gris du Congo… Le Gris du Gabon répond à plusieurs dénominations différentes selon l’endroit et le contexte dans lequel il est employé. Pour autant, les spécialistes sont unanimes quant à la façon dont doit être traité l’animal pour s’assurer un confort certain tout au long de sa vie. Ainsi, comme pour tout animal de compagnie, le lieu de vie est essentiel. Comment donc constituer le cocon idéal pour un Gris du Gabon ?

  • Choisissez-lui une cage adaptée : assez grande pour qu’il puisse s’y détendre et jouer et dotée de perchoirs.
  • Offrez-lui un espace de jeux : vifs et très actifs, les perroquets Jaco aiment à se distraire.
  • Très stressé et rapidement perturbé, évitez de perturber les habitudes de l’animal : ne changez pas trop régulièrement les jouets ni la place de sa cage.

élevage du Gris du Gabon

Une alimentation à surveiller de près

L’élevage du Gris du Gabon n’est pas des plus difficiles mais s’avère tout de même assez complexe. Pour maintenir son perroquet en bonne santé, il est notamment nécessaire de bien l’alimenter en surveillant la prise de poids et les carences. En effet, la malnutrition peut vite arriver si le nourrissage n’est pas maîtrisé et peut entraîner la survenue de divers maux. Quelques conseils pour bien nourrir son volatile :

  • Nourrissez-le de manière complète et équilibrée : le Gris du Gabon nécessite un apport en calcium assez important.
  • Ne lui offrez surtout pas quelque chose que vous avez au préalable mangé vous-même.
  • Certains aliments et liquides sont à proscrire car ils peuvent s’avérer dangereux : agrumes, chocolat, champignons, avocats, lait, alcool, etc.

Des types d’élevage spécifiques

En cherchant sur les plateformes internet sur les sites de vente de perroquets, vous tomberez certainement sur le terme « EAM ». Signifiant « élevé à la main », ce type d’élevage s’effectue par des professionnels entre le moment de la naissance et le moment du sevrage lorsque l’animal sera accueilli dans une nouvelle famille.

Cependant, cette méthode d’élevage du Gris du Gabon et des autres perroquets ne fait pas l’unanimité dans le sens où elle peut s’avérer aussi efficace que « destructrice » selon les spécimens. Ainsi, les avis de nombreux spécialistes restent mitigés sur la question. Pour les autres types d’élevage, on parle alors d’oiseaux « manipulés au nid » ou bien « élevés par les parents ».

Vous l’aurez compris, il ne suffit pas de faire l’acquisition d’une simple cage et de trouver un vendeur à la sauvette vous cédant l’animal pour moins de 500 euros pour se considérer comme un maître capable de l’accueillir et de l’élever (consultez un conseil d’éducation à propos du perroquet qui mord sur Nosanimos.com). S’offrir un Gris du Gabon, c’est accepter de vivre aux côtés du spécimen durant plusieurs dizaines d’années. Surtout, avant d’adopter un tel animal, il est primordial de se renseigner sur tout ce qui le concerne pour être certain de l’élever dans les meilleures conditions possibles.

Laissez un commentaire...