Chien qui se gratte, que faire ?

chien qui se gratte

Votre chien est pris de démangeaisons et vous ne savez pas quoi faire ? Les raisons d’une telle manifestation peuvent être diverses, c’est pourquoi il est important de se renseigner au préalable pour traiter le problème à sa source et correctement. Alors, un chien qui se gratte, qu’est-ce que cela signifie ?

Quelles sont les causes chez le chien qui se gratte ?

Prurit, c’est le terme qu’utilisent les scientifiques pour ce qui concerne les démangeaisons au niveau de la peau. Ainsi, lorsque votre chien souffre de prurit, c’est qu’il ressent une forte et déplaisante sensation sur la peau qui l’amène à se gratter. Les démangeaisons sont parfois tellement puissantes qu’elles peuvent surpasser la douleur et entraîner le chien à se gratter de manière compulsive, jusqu’à sang.

Des symptômes déterminant des causes

Pour identifier la cause de ce trouble désagréable et parfois même assez douloureux pour l’animal, il est essentiel d’analyser les différents symptômes. Ainsi, selon l’intensité des démangeaisons, vous pourrez faire une brève estimation de l’ampleur du mal qui le ronge. De plus, les sensations peuvent être localisées à un seul endroit bien précis, ou bien ils peuvent se voir généralisés à l’ensemble du corps du chien. Ces éléments vous indiqueront donc à quel moment il est important de faire quelque chose pour soulager votre quadrupède préféré.

Avis aux maîtres angoissés et soucieux du moindre signe leur paraissant alarmant, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter à chaque coup de griffe ! Et pour preuve, il n’y a pas lieu d’intervenir si :

  • Votre chien se gratte lors de courts instants
  • Les zones de démangeaisons ne sont pas spécialement localisées aux mêmes endroits
  • Les démangeaisons surviennent irrégulièrement ou sont peu fréquentes

Cependant, il est important de porter un regard bien plus attentif dans d’autres cas :

  • Si le chien se gratte dans des zones bien localisées
  • Si les démangeaisons sont compulsives
  • Si les séances de grattage sont régulières
  • Si les démangeaisons sont associées à d’autres manifestations (il se lèche, se mordille ou se frotte aux endroits en question)
  • Si son comportement présente des signes d’irritation ou d’agressivité
  • Si le chien en vient à arracher ses poils lorsqu’il se gratte

Des infections diverses aux maladies de peau

Non, les démangeaisons que ressentent les chiens ne sont pas systématiquement dues aux puces, comme l’opinion populaire tend à le penser. Pour autant, avant de parler de maladies et autres infections, sachez que les parasites externes constituent la principale cause de prurit en ce qui concerne le chien.

Les parasites

Dans ce groupe de parasites externes provoquant des crises de démangeaisons à votre toutou adoré, on retrouve :

  • Les puces
  • Les poux
  • Les acariens de type demodex canis
  • Les acariens du genre cheyletiella
  • Les acariens de types sarcoptes scabiei et otodecte cynotis, responsables de deux genres de gale chez le chien
  • Les aoûtats

Les allergies

Comme tout un chacun, le chien n’échappe pas aux maladies allergiques. Ainsi, le vaillant quadrupède peut se voir dérangé par une hypersensibilité due à diverses causes :

  • L’allergie directe aux piqûres de parasites
  • L’allergie alimentaire
  • L’allergie suite au contact avec certains produits spéciaux (plastique, shampoing, produits d’entretien, etc.)
  • Les cas de dermatites atopiques qui résultent d’une inhalation d’acariens, de pollens, de poussière ou encore à la suite d’un contact avec des allergènes de types alimentaires

Les pathologies et autres troubles

Outre les causes précédemment évoquées, le chien peut également pâtir de la survenue d’une maladie. Dans ce cas, on peut notamment envisager :

  • Une tumeur au niveau des tissus cutanés
  • Une maladie auto-immune au niveau de la peau
  • Un trouble cutané répondant au nom de séborrhée et qui se manifeste par une hypersécrétion de sébum

Quels sont les traitements et solutions ?

Trouver le meilleur traitement nécessite donc évidemment l’identification du problème en lui-même, et Be Happy Jodie sera également à même de vous y aider. Dans ce cas, le traitement sera tout à fait différent :

  1. Si les parasites sont la source du trouble, préférez un simple traitement antiparasitaire accompagné de séances de brossage du pelage régulières ; n’hésitez pas non plus à astiquer votre foyer pour supprimer les parasites dans l’environnement du chien
  2. Les allergies se traiteront en évitant simplement le contact avec les allergènes identifiés mais vous pourrez, dans certains cas, pensez à soumettre votre chien aux méthodes de désensibilisation
  3. Des traitements plus spécifiques et plus lourds existent également pour traiter, dans le meilleur des cas, ou soulager les diverses pathologies observées

Dans tous les cas, au moindre doute n’hésitez pas à consulter un vétérinaire ou autre spécialiste en la matière.

Laissez un commentaire...