Le chien d’assistance : informations

chien d'assistance

Le chien d’assistance fait de suite penser au chien guide d’aveugles. Mais il a en fait plusieurs fonctions dans la notion d’assistance. Saviez-vous que les premiers chiens utilisés pour assister l’humain sont apparus juste après la première guerre mondiale (1914-1918) ? En effet, en Allemagne, les soldats qui avaient perdu la vue bénéficiaient d’un chien guide d’aveugles. Et devant le succès de cette opération, les autres pays imitèrent cette initiative. Il est donc intéressant de savoir ce qu’est véritablement un chien d’assistance, comment le dresser, et comment en obtenir un.

Qu’est-ce qu’un chien d’assistance ?

Les chiens qui sont les plus employés pour cette fonction d’assistance sont les labradors et les golden retrievers, mais il y en a d’autres qui sont minoritaires, tels que les golden retriever et les bergers allemands. Et ce sont la plupart du temps des femelles, moins axés sur la notion de domination et moins facilement distraites par leur environnement que les mâles. Un chien d’assistance subit systématiquement une hystérectomie ou une castration. Il faut savoir qu’un chien d’assistance est très heureux car il aime ce qu’il fait, pendant à peu près huit ans.

Parmi les chiens d’assistance, on citera en plus des chiens guide d’aveugles, les chiens pour sourds dont le rôle est de prévenir leur maître lorsqu’un certain son retentit tel qu’une alarme, le téléphone, les pleurs d’un bébé, etc. A l’aide de sa patte, il touche son maître et le conduit à l’endroit d’où vient le bruit. Ensuite viennent les chiens pour handicapés, qui savent ouvrir et fermer les portes, apporter le téléphone, ramasser un objet par terre, à aider leur maître à sortir du lit, à s’habiller, etc.

Comment dresser un chien d’assistance ?

Il faut savoir que le dressage d’un chien est assez long puisque c’est aux alentours d’un an. Au départ, le chien vit au domicile d’une personne voyante, qui a pour rôle de l’emmener dans les divers lieux tels que les magasins, dans les transports en commun, et dans les endroits animés, dans le but qu’il se familiarise à diverses situations stressantes. Au fur et à mesure que le temps passe, elle le met en situation en se laissant guider pour qu’il soit prêt le jour J. C’est l’ANECAU (Association Nationale d’Education de Chiens d’Assistance pour handicapés) qui se charge de cette fonction et qui remet les chiens aux personnes qui en font la demande.

Comment obtenir un chien d’assistance ?

Pour bénéficier d’un chien d’assistance, la liste est malheureusement longue et le temps de dressage n’arrange pas le problème. Avec de la patience (quelques années tout de même), un employé de l’association se rendra au domicile de la personne handicapée afin de mieux connaître son mode de vie, son entourage et l’environnement dans lequel elle vivra avec son futur chien d’assistance. Et la personne handicapée devra suivre un stage d’adaptation durant lequel se formera le “couple maître et chien”, car il faut également que le chien montre un intérêt pour son futur maître avec lequel il va passer quasiment toute sa vie.

Laissez un commentaire...