Quels sont les aliments nocifs pour le chinchilla ?

aliments nocifs pour le chinchilla

Saviez-vous qu’une mauvaise alimentation est la première cause de décès chez les chinchillas ? En effet, ces petites bêtes ont un appareil digestif très fragile, qu’il convient de ménager le plus possible. En évitant, particulièrement les aliments nocifs pour le chinchilla détaillés ci-dessous.

Les plantes d’appartement et de jardin

Eh oui ! Si vous comptez adopter un chinchilla, commencez par revoir votre décoration intérieure et surtout… les plantes qui ornent votre intérieur comme votre extérieur ! Car qui dit chinchilla, dit à la fois rongeur et estomac fragile. Autrement dit, votre petit compagnon a tendance à ronger tout ce qui se trouve sur son passage, sans aucun discernement entre ce qui est bon pour lui et ce qui ne l’est pas. En l’occurrence, ne le sont pas les plantes considérées comme aliments toxiques suivantes :

  • le laurier-rose (risque de troubles nerveux comme des convulsions)
  • l’if, dont les baies contiennent du poison (risque de mort brutale)
  • le caroubier, le chêne (troubles digestifs en perspective)
  • le caoutchouc, le ficus (irritations)
  • l’amarante, le philodendron (risque de paralysie)

Certaines de ces plantes poussent dans votre jardin ou décorent votre salle de bain ? Faites vite un peu de ménage pour accueillir votre chinchilla dans un espace sécurisé au maximum !

Les plantes de prairie

Peu communes dans un appartement, les plantes de prairie s’invitent parfois sur les pelouses ou dans les platebandes des jardins. C’est pourquoi, dans la liste des aliments toxiques, dont votre chinchilla ne devra s’approcher sous aucun prétexte, vous devez également tenir compte des plantes suivantes :

  • en tête, la colchique ou ses graines, pouvant causer de graves hémorragies gastriques
  • l’aconit, les boutons d’or, les pavots, les primevères et le coquelicot sont également très dangereux pour un chinchilla (en perspective, prostration, perte de poids, diarrhées…)

Même si vous vivez en ville, vous êtes concerné par ces mises en garde, qui impliquent que vous vous montriez très scrupuleux dans le choix du foin que vous donnez à votre chinchilla. C’est notre point suivant.

Le foin ou, plutôt, certains foins

Le foin est indispensable à l’équilibre alimentaire du chinchilla, vous ne l’ignorez pas. Cependant, le paragraphe précédent montre clairement qu’il doit s’agir de foin rigoureusement pur, et non mélangé à des plantes de prairie dont l’ingestion pourrait être mortelle pour votre petit ami ! Évitez également :

  • le foin d’origine inconnue (vous ne pouvez pas être sûr qu’il est totalement exempt de déchets ou résidus)
  • le foin humide ou, pire encore, affecté de moisissures ou d’excréments (que ces derniers proviennent d’autres animaux ou de votre chinchilla lui-même !)

Obtenez des précisions sur le foin et l’alimentation en général pour le chinchilla sur Chinchimag.com !

L’eau des villes

Eh oui, si vous voulez garder votre chinchilla en bonne santé, ne lui donnez pas à boire d’eau du robinet ! Il est rare en effet que les eaux provenant des canalisations urbaines présentent le ph adapté aux exigences du chinchilla, c’est-à-dire se situant entre 6 et 7. Trop élevé, le ph pourrait favoriser le développement de parasites intestinaux. Mais cela ne veut pas forcément dire que vous pouvez donner n’importe quelle eau en bouteille à votre chinchilla. Bien au contraire, une eau trop minéralisée sera aussi toxique pour l’animal que l’eau du robinet (elle provoquera diarrhées, constipation et même des calculs rénaux) !

Les friandises sont des aliments nocifs pour le chinchilla

C’est vrai, votre chinchilla est tellement mignon que vous n’avez qu’une envie, c’est de lui faire plaisir !
Cependant, attention : lui donner l’une ou l’autre des friandises répertoriées ci-dessous lui ferait peut-être plaisir, mais lui causerait aussi de graves ennuis de santé…

  • Les sucreries, les gâteaux et le chocolat. Ce dernier, surtout, est nocif pour votre chinchilla, à partir du moment où son ingestion pourrait être la cause de graves problèmes cardiaques.
  • L’avocat et le chou-fleur (toxiques pour le foie et le système nerveux).
  • Les graines de tournesol (responsables de graves pathologies hépatiques).
  • Les agrumes et la plupart des fruits frais (à l’exception de quelques baies de temps en temps).

Vous avez peur de vous tromper et de ne pas nourrir correctement votre animal tant la liste des aliments nocifs pour le chinchilla est longue ? Contentez-vous de lui donner des aliments pour chinchilla exclusivement, vendus comme tels dans le commerce. C’est le meilleur moyen de ne pas faire d’erreur !

Laissez un commentaire...